Chapter 31 – Changer l’eau des fleurs

… de Valérie Perrin, ici dans une édition France Loisirs.

Quatrième de couverture:

Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle offre. Son quotidien est rythmé par leurs confidences. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l’on croyait noires se révèlent lumineuses.

Après l’émotion et le succès des Oubliés du dimanche, Valérie Perrin nous fait partager l’histoire intense d’une femme qui, malgré les épreuves, croit obstinément au bonheur.

Un hymne au merveilleux des choses simples.

Mon avis:

Après avoir dévoré son premier roman l’année dernière, je savais que je ne serais pas déçue par Violette et son cimetière.

Plusieurs époques, plusieurs vies, des secrets et des douleurs, des rires et du bonheur. Voici le programme de ce très joli roman, qui flirte parfois avec le polar.

La vie n’a pas épargné Violette qui, malgré tout, arrive à trouver la force de sourire dans les petites choses du quotidien que Valérie Perrin sait merveilleusement mettre en valeur.

Sans vous en dévoiler trop, il y aura des histoires d’amour, des tragédies, une révélation renversante à la fin du roman, et des rires.

Je vous souhaite une bonne lecture, prenez soin de Violette et gardez le sourire 😊

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s